Nationale 4 - Ronde 3 // Défaite 4 à 2 contre l'Echiquier Clermontois Arverne

Posté le : 06/12/2018

Jolie performance de l'équipe en gagnant 6 à 1 un match très équilibré sur le papier. 2/2 ! Article en cours de rédaction mais commentaires de Bouriquet disponibles

 

 

 

Les commentaires de Bouriquet, (saison 1, épisode 3)

Comme désormais à chaque ronde, la mascotte Bouriquet a suivi les matchs et nous résume les parties.

Attention : la mascotte étant à côté du 2e échiquier, Bouriquet n'a pas tout vu et peut ne pas être totalement objectif.

Pour cette fois, dans l'ordre des parties !

6e Echiquier : Théo 1749 - Eric 1419 - Défaite

Bon, Théo, on l'emmene avec nous faire des tournois, on le nourrit à la rillette, et il a décidé d'exploser Eric... Sympa la reconnaissance des jeunes ! Eric rendait 300 points à son adversaire et , du coup, c'est compliqué... Une ouverture bien fermée, mais Théo prendra plutôt bien le dessus avec les blancs, et cela se conrétisera par une tactique permettant de gagner un pion, puis une qualité, puis la partie. Eric a fait le nécessaire pour se défendre mais ça n'a pas suffit. Aucun respect ces jeunes !

5e Echiquier : Alain 1560 - Benoît PETITCOLLOT 1783 - Nulle

L'une des parties les plus équilibrées sur le papier. Une partie assez violente ou Alain prend un avantage important avec des pièces actives, mais cela ne suffira pas et une défense précise de son adversaire lui permettra de contraindre notre joueur à la nulle, malgré une pression permanente. On va quand même dire que ça rattrappe bien du Bouriquet d'Or de la ronde précédente !

4e Echiquier : Abel 1789 - Richard 1558 - Défaite

Encore un jeune qu'on aime bien, qu'on croise souvent dans les tournois mais qui n'a eu aucun respect pour son adversaire... Richard a joué une partie avec un pion dame isolé, et a donc plutôt bien pris l'activité, qui n'a cependant pas suffit à trouver une position vraiment supérieure avec un jeu très précis de son adversaire. En finale, le pion isolé est trop faible, et Richard finira par céder la partie suite à cette faiblesse. Dommage car c'était une belle partie contre un jeune à qui il rendait 200 points.

8e Echiquier : Gyongyver KOSTEN-FORINTOS 1629 - Jean-Claude 1261 - Défaite

Partie très, très solide de notre cuistot-président ! Jean-Claude rendait 350 points à son adversaire, mais a joué une ouverture très très solide, ou les Blancs n'ont jamais vraiment la possibilité de prendre l'avantage. Une erreur positionnelle pas évidente donnera la possibilité à son adversaire de prendre l'avantage, et de conclure avec une belle maîtrise cette position pas facile à gagner. Une véritable défaite encourageante, car il y a vraiment eu jeu égal ! 

2e Echiquier : Maxime 1855 - Florian 1783 - Nulle

Encore un jeune qu'on aime bien, qui tape le tarot avec nous... Bon Maxime a été plus fair-play que ses collègues, et Florian a été tout aussi fair-play. Française d'échange avec une forte pression blanche. Maxime commence à démolir l'aile-Dame noire, mais Florian a trouvé des ressources d'attaque sur le roque qui équilibrent, et se retrouve, pour changer, dans une position un petit peu supérieure alors qu'il y avait une forte pression. Et là, fair-play, Florian propose la nulle dans une position plutôt à son avantage (-1 pour Stockfish), mais qu'il pensait complétement nulle... Il est là le Bouriquet d'Or ! 

3e Echiquier :  Gilbert 1561 - Pierre VILLARD 1873 - Perte

Bon, Gilbert se retrouve face à un adversaire à qui il rend plus de 300 points, la tâche n'allait donc pas être facile ! Notre joueur rentre dans une position très tendue avec du jeu de chaque côté, et porend le risque de laisser son roque un petit peu exposé pour jouer sur la structure de pion de l'aile dame. Je n'ai pas vu la fin de la partie, mais il y avait une pression importante sur le roque blanc, et un jeu précis de son adversaire a permis d'exploiter cet avantage pour rentrer dans une finale F C vs F complexe, mais gagnante.

7e Echiquier : Houssem 1399 - Claude CHAMPIER 1684 - Gain

Houssem a décidé de marquer le maximum de points cette saison, et pour l'instant c'st grand chelem ! 3/3 après une partie plutôt maîtrisée par notre joueur face à la moderne de son adversaire. L'ouverture tourne à l'avantage de notre joueur qui ne relachera jamais la pression et contraindra Claude à lacher une qualité. Un gain technique s'en est suivi, dans une position avec D 2T F contre D T 2F pas simple à gagner. Une entrée de Tour en 7e très puissante permettra de convertir l'avantage en point. Bravo !

1er Echiquier : Alexis 1853 - Patrick DIVER 1950 - Gain

Décidément, Alexis à décidé de corriger le faux pas de la première ronde ! Victoire magistrale contre adversaire qui avait 100pts de plus que lui, avec une maîtrise solide de l'ouverture, et le lancement d'une attaque sur l'aile-roi qui se révelra très menacante. Cela contraint son adversaire a rentrer dans une finale D vs D F et Alexis déjouera les perpetuelles pour s'imposer. Le Patron de l'équipe, définitivement!

 

L'analyse de Bouriquet :

Sans paraphraser le XV de France, on vient de vivre une défaite encourageante, à tout point de vue. Entre les perfs, les parties solidement menées par nos joueurs et le super moment passé avant le match, on a de quoi envisager la fin de la saison avec sérénité vu le niveau affiché face à la plus forte équipe de la poule. Même si l'on perd, ca confirme les résultats précédents. Il ne manque plus qu'une victoire pour le maintien, mais un objectif podium devient désormais possible avec ce niveau là de jeu.